• Bonjour bonjour !

    Alors pour commencer , je tiens à m'excuser de ne pas poster souvent , mais je suis en vacances et je n'ai pas trop le temps. 

    Pour me rattraper , je voulais postez le chapitre deux , mais je n'ai emporté qu'une tablette avec moi , et c'est absolument impossible. Je n'arrive pas a postez , le chapitre a un rendu extrêmement dégueulasse , ça ne me convient pas. Je suis déçue parce que j'ai beaucoup écrit et que je ne peux rien vous transmettre. Je ne pourrais poster qu'à partir du 18 Août , quand je récupèrerais mon ordinateur. 

    Je suis vraiment désolée , et j'espere que vous passerde bonnes vacances. ♥♥

    Bisouuus♥ 

    -Lucie-


    votre commentaire
  •                             

    [Attention ! Ce chapitre comporte des actes et des propos choquant , susceptibles d'heurter votre sensibilité.]

          

          Allongée sur le sol , mon corps inerte se remet des coups qu'il vient de recevoir. Je suis presque inconsciente , j'ai l'impression de partir , peu à peu. Pourquoi je ne pars pas ? Pourquoi je finis toujours par m'en sortir ?

     

          Mes membres sont paralysés , oncle Jed n'y a pas été de mains mortes aujourd'hui... Il était encore bourré , comme chaque soir. Pourquoi me fait-il ça ? Je l'ignore. Il veut surement quelqu'un sur qui il peut se défouler , et comme je ne suis que sa nièce , abandonnée par ses parents , il se défoule sur moi , et me bat. Chaque soir. Comment ne suis-je pas morte ? Mystère... Des fois , je préfèrerais mourir , plutôt que continuer de vivre , et me dire que le lendemain , je me retrouverais de nouveau dans cet état.

     

          Je commençais enfin à bouger mes bras , puis mes larmes commencèrent à couler le long de mes joues. Qu'ai-je bien pu faire au bon Dieu pour mériter une vie pareille ?! Je me levais avec difficultés du sol , ma tête me faisait horriblement mal , j'avais des tournis. Je devrais être habituée , mais rien à faire , je ne m'y faisais définitivement pas.

     

          Je me dirigeais doucement vers la porte de ma chambre et j'écoutais... Personne dans le couloir. Je sortis et me dirigea vers la salle de bains , non sans me prendre le mur dans l'épaule. Je referma la porte à clés derrière moi. Enfin en sécurité. Je m'accroupis et plongeais mes mains en dessous du radiateur , décrochant un sachet en plastique , caché dans celui ci. Une fois le sachet dans mes mains , un sourire se forma sur mes lèvres. Je l'ouvris , pris une lame de rasoir et posa le sachet par terre. Je m'assit contre le mur , et fit glisser la lame sur mon poignet. Ma délivrance. Merci d'exister.

     

          Le sang dégoulinait de mon bras , au fur et à mesure de mes coupures , plus j'en faisais , plus il y avait de sang , plus je me sentais bien. Au bout de ma 21ème coupure , je laissais tomber la lame sur le sol et appuyait ma tête contre le mur. Je me sentais bien , apaisée , sereine , comme au paradis.    

                 **********

          Deux heures... Deux heures que j'étais enfermée ici , appuyée contre le mur. Mon sang n'avait toujours pas cessé de couler. Je n'avais vraiment plus de force , c'est comme ça à chaque fois , me ça me fait tellement de bien... Je réussis tout de même à me lever pour me diriger jusqu'au lavabo , où j'ouvris le robinet. Je respirais un grand coup et passais mon bras sous l'eau glacée. Je ne sentais même plus la douleur , juste le bien-être était présent. Je m'appliquais à frotter doucement mes plaies , tentant de stopper les saignements. J'enroulais ensuite mon bras autour d'une serviette , me baissais et ramassais la lame ensanglantée. Je la regarda quelques secondes , la nettoya et la rangea dans le sac plastique , que je recoinçais en dessous du radiateur.

     

     

                                 **********

     

           Allongée sur mon lit , je tournais la tête vers mon radio-réveil. Il affichait les 23h19. Je vais sortir.. Je n'arrive vraiment pas à trouver le sommeil de toute façon. Je me leva de mon lit , retira la serviette de mon bras , je ne saignais plus. Je mis ma veste , mes chaussures , me dirigea vers ma fenêtre , l'ouvris en faisant attention de ne pas faire de bruit , je l'enjamba et je sortis enfin de cette maison. Enfin le sol. Finalement , je ne sais pas ce qu'est le mieux entre être dehors au froid et seule , ou être enfermée dans cette maison avec cet être pervers et malsain qui me bat presque chaque soir. Je pense que l'option 1 est la meilleure. Non ?

     

           Je marchais. Je marchais sans faire attention à ce qu'il se passait autour de moi. Tout ce que je voulais c'était y être , juste à cet endroit précis. Alors pour y arriver je marchais. Dans ma bulle. Une fois arrivée en bas de ce magnifique building , je montais l'échelle située à l'arrière du bâtiment , j'arrivais alors au premier toit , je pris une autre échelle. Deuxième toit... Troisième toit.... Quatrième toit. Je m'approchais alors du bord , enfin , j'y étais. Cet endroit. Le seul qui me permet de me sentir libre. L'impression d'être au dessus du monde , de le voir en tout petit. Cet endroit où je suis bien. Je m’assois au bord du toit et je contemple. Je contemple cette vue magnifique que j'ai de Londres.

     

                                                                     **********

          Plus de trois heures que je suis là , à contempler cette vue. Je n'ai vraiment pas envie de rentrée chez moi. Je sors mon Ipod et mes écouteurs de ma poche , je m'allonge sur le sol froid du toit , je lance ma playlist préférée et je regarde les étoiles.

     

          Je réfléchis. A ma vie , a mon avenir , à tout. Par exemple , mon oncle. C'est un être violent. Surtout depuis 2 ans. Depuis qu'il boit. Il me fait du chantage. Il m'offre tout ce que je veux , à condition que je ne dise rien à ma tante sur le fais qu'il me batte. Et même si je le disais à ma tante , elle ne dirais rien , parce qu'il la bat aussi. Elle aussi est une victime. Au fond , elle m'as toujours aimée comme sa fille , elle était proche de ma mère , c'était sa sœur. Mais le problème c'est mon oncle. Elle à trop peur de lui , alors elle ne fait rien.

     

          Mes parents. Pourquoi m'ont-ils abandonnée ? Il avaient peut-être peur de ne pas être à la hauteur ? Mais était-ce vraiment nécessaire de me laisser seule face au monde ?... Parce que c'est ce que je ressens. Je suis seule. Toute seule. Contre tout le monde.

     

          Mes amis ? C'est simple , je n'en ai pas. Les gens me trouvent bizarre. Personne ne veut m'approcher. Est-ce que je fais si peur que ça ? J'en ai bien l'impression...

     

          Je sentis des larmes couler le long de mes joues. Puis j’éclatai en sanglots , sur ce toit , en regardant les étoiles , avec Recovery de James Arthur dans les oreilles. Tellement fatiguée de pleurer , je fini par m'endormir , à la belle étoile.

    _____________________________________

    Note de l'auteur :

     Bonjour bonjour , alors voici mon premier chapitre. Oui , il est assez long , je vous l'accorde , mais je pense qu'il est crucial. J'espère que vous n'avez pas été choqués par ce chapitre (je tiens à rappeler que je vous ai prévenu en haut du chapitre) , parce que beaucoup de chapitre seront comme celui-ci , puisque c'est le thème principal de la fiction. Enfin bon , j'espère qu'il vous a plu , si oui , n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire , c'est toujours plaisant.

    Bisous bisous.<3

    -Lucie-


    8 commentaires
  •                                ღ Prologue ღ

     

    " 220...

    219...

    218...

    217..."

     

    Assise sur ma chaise , avachis sur ma table de cours , la tête reposée sur une de mes mains , je jouais avec mon stylo , en comptant...

     

    " 214...

    213...

    212...

    211..."

     

    Je compte les secondes... Les secondes qu'il me reste avant que la sonnerie retentisse , et que cette horrible journée soit enfin finie. Je revis le même scénario , la même histoire , chaque jour , depuis dix ans maintenant. Chaque jour , je compte... J'ai l'impression que le temps ne passe pas.

     

    " 207...

    206...

    205...

    204..."

     

    Oui , je devrais peut-être écouter le cours , mais je n'ai vraiment pas la tête à ça.. Cela ne m'interresse plus... Plus rien ne m'interresse de toute façon. Je veux juste rentrer chez moi. Quoique...

     

    " 187...

    186...

    185...

    184..."

     

    Vous vous voyez , vous , compter toute la journée ? A chaque heure de cours ? Vous avez l'impression que chaque seconde qui passe et un espoir... Un pas de plus vers la liberté. C'est comme si , ma vie se résumait à ça. Compter. Tout le temps. Je ne vis plus. Mais bon quelque part , je ne veux plus vivre.

     

    " 132...

    131..

    130...

    129...

    128..."

     

    Plus personne ne fait attention à moi. Les profs ne savent même pas que j'existe. Je pourrais être morte , que tout le monde s'en ficherait. En fait , je suis là , mais je ne le suis pas... Vous me suivez ? Je suis présente , sans l'être vraiment. Je suis morte de l'intérieur.

     

    " 112...

    111...

    110...

    109..."

     

    C'est comme si ma vie s'était stopper , et que je revivais en boucle et en boucle le même passage , depuis dix ans. C'est frustrant. Vraiment.

     

    " 87...

    86...

    85...

    84...

    83...

    82..."

     

    Je viens de me rendre compte , que je vous parle , mais je ne me suis même pas présentée... Quelle idiote. Je m'appelle Hope. Hope Evening. Hope signifie Espoir... On m'a toujours dit qu'il fallait en avoir pour réussir dans la vie. Et si on ne veut pas réussir ? Je pense qu'à ma naissance , mes parents n'ont pas dû se poser la question , si oui ou non , je voudrais réussir dans la vie plus tard. Ce qui est sûr , c'est qu'eux n'ont pas réussit en m'abandonnant...

     

    " 43...

    42...

    41...

    40...

    39..."

     

    Evening... Mon nom de famille... J'ai fais beaucoup de recherche dessus , dans l'espoir de retrouver mon père. Mais malheureusement , je n'ai rien trouvé...

     

    " 27...

    26...

    25...

    24...

    23..."

     

    Au jour d'aujourd'hui , je vis chez ma tante et mon oncle... Autant vous le dire tout de suite , je préfèrerais mourir que de rester chez eux... Mais je n'ai pas le choix... Personne d'autre ne veut de moi...

     

    " 12...

    11...

    10...

    09...

    08..."

     

    Pour résumer , je suis Hope Evening , une fille banale , mais pas tant , qui vit chez sa tante parce que ses parents l'ont abandonné pendant son enfance , elle aime la solitude , ne veut pas d'avenir , n'a pas d'amis , et pense que c'est mieux ainsi.

     

    " 03..

    02..

    01...

    00..."

    ________________________________________________________

    Note de l'auteur :  

    Voici mon prologue , il est court et n'en dit pas beaucoup sur la fiction , mais ça vous laisse imaginer un peu l'esprit de l'héroïne. J'espère qu'il vous a plus , n'hésitez pas à me laisser un commentaire , ça fait toujours plaisir.<3                                                                                     

    -Lucie-


    4 commentaires
  • Bonjour bonjour !

    Alors pour commencer , je vais me présenter , je m'appelle Lucie , je suis une jeune adolescente passionnée par l'écriture. J'écris des textes , mais aussi des fictions. Enfin , ce blog contiendra seulement ma fiction , et peut-être que , plus tard ,  je ferais un autre blog pour mes textes. 

    Ma fiction se constituera de plusieurs tomes. Le premier se nomme Broken (réèllement Broken Life , mais j'ai raccourci). Je ne vous fais pas de résumé , car je pense que j'en dirais trop. Enfin bon , j'espère que vous aimerez mes écrits. Je ne sais pas vraiment à quelle fréquence je posterais mes chapitres , j'essairais d'en poster un par semaine. 

    Je vous préviens que ma fiction concerne des sujets assez choquant (Mutilation , drogue...). Enfin voilà , âmes sensibles s'abstenir , ne vous inquiétez pas , je préviedrais à chaque fois qu'un passage et susceptible d'heurter votre sensibilité.

    Je tiens aussi à m'excuser d'avance des quelconques fautes d'orthgraphe que je pourrais oublier , même si je corrige chacun de mes chapitres.

     

    Enfin voilà , Bonne lecture , Enjoy.♥


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires